lundi 17 avril 2017

LE COEUR EN CALLI

En chinois, le mot COEUR est l'un des mots les plus écrits par les calligraphes. La raison en est le lourd sens du mot, bien sûr. On peut écrire un livre entier ou parler des heures sur ce mot.
Cependant, l'écriture du mot COEUR est très simple. Voici 6 modes d'écriture de ce mot :
la 5è est la mode traditionnelle, une petite variante est la 4è forme. La 2è mode est utilisée pour les cachets, et la dernière est une écriture dans le style dit « herbe folle ».
Les poètes chantent le mot comme « un croissant de lune accompagné de trois étoiles », image clairement suggérée par la mode traditionnelle d'écriture.

On trouve sur l'internet et dans les livres spécialisés des centaines d'exemples de calligraphie de ce mot, plus ou moins inspirés.
Cet exemple est l'écriture classique 


(image sur l'internet)

Voici une autre, plus variée, du calligraphe vietnamien Hạt Cát (Grain de Sable) :


(image sur l'internet)

On a l'impression qu'avec un mot aussi simple, il y a peu de place pour l'inspiration. Mais voici une écriture dansante particulièrement jolie par le calligraphe japonais Kogetsu Tani (deux mots : Bouddha, Coeur). Le COEUR est devenu gouttes d'eau bondissantes, yeux étincelants, papillons voltigeants, étoiles dansantes, feuilles volantes, … au gré de l'imagination de chacun.


(image empruntée au livre en vietnamien
Ngôn ngữ thiền. Thư pháp thiền”. Eido Tai Shimano, Kogetsu Tani. Viện Phật Học HẢI ĐỨC.

En 2015, le musée Guimet à Paris organisa une exposition sur la calligraphie moderne au Japon. J'étais sidéré de trouver le mot COEUR écrit par le grand calligraphe MARUO Renshi (voir ci-dessous).  A première vue, on ne pouvait pas penser au mot COEUR. Même maintenant en revoyant l'oeuvre de MARUO, je n'arrive pas à trouver l'enchaînement de pensée qui a conduit l'artiste à écrire le mot COEUR de cette façon là.
Cette oeuvre était présentée en grand format à l'entrée de l'exposition et en bonne place dans le livre commémorant l'exposition à Paris. Rien que pour le graphisme, sans se référer au sens du mot, on peut admirer la puissance, la liberté et la finesse des traits, la densité, la pression et l'explosion des formes.

C'est le cœur ! Difficile à comprendre. Mystérieux, tourbillonnant, insondable ! Y a t-il de meilleur hommage au COEUR que cette calligraphie-là !


(œuvre de MARUO Renshi, image internet)

20 commentaires:

  1. Coucou. Je suis admirative de cette façon d'écrire un seul mot mais de manière si différente. Il me semble que le français est bien pauvre à côté de cela! C'est un beau billet que celui-là et surtout en ces temps mouvementé dans lesquels on a besoin de s'attacher à l'essentiel qui relie les hommes: L'Amour. Merci et bises alpines.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Dédé! Oui, les temps sont inquiétants. On ne sait pas trop ce qui va nous arriver. Il faut quand même continuer à vivre normalement....
      A bientôt, bises !

      Supprimer
  2. Bonjour Binh An, je trouve cette écriture vraiment magnifique et l'oeuvre de Maruo Renshi représentant le coeur et de toute beauté. Quel magnifique mouvement.
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Denise,
      Ainsi la Suisse est en harmonie avec le Japon!

      Supprimer
  3. C'est à la fois très beau et très intrigant. Il y a de l'art dans le mot jeté sur la soie ou le papier - ou peu importe le support. Chaque coeur semple un nouveau coeur, pratiquement. Difficile à concevoir.

    Mais le coeur a ses raisons que la raison ne connaît pas :)

    RépondreSupprimer
  4. "Mais le coeur a ses raisons que la raison ne connaît pas :) "

    Ha ha ha! A qui le dis tu ?
    Ceci dit, tu as raison et ton coeur aussi :-)

    RépondreSupprimer
  5. Vous avez raison : on peut écrire des livres entiers sur le thème " Le coeur" car il s'y cache l'amour, bien entendu...
    Bonne soirée !
    Tahar

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Donc des livres sur l'Amour ! Mais alors combien de livres ??? ...
      Bonne soirée !

      Supprimer
  6. C'est incroyable comme toutes ces graphies me semblent différentes... Je me demande comment l'on peut s'y retrouver ! Pourtant il est vrai que pour notre écriture latine il y a des tas d'écritures différentes suivant les gens ou la typographie. Je suis stupéfaite devant l'abondance et la diversité des codes d'écritures, quand on pense à toutes celles qui existent (arabe, russe, sanscrite, chinoise, japonaise,hébraïque, égyptienne, phénicienne, grecque, etc. etc.... )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, thailandaise, laotienne, les écritures mortes comme le maya, etc.... Depuis l'avènement de l'ordi, il y a une centaine de fonts des lettres latines (ou romanes). L'alphabet chinois comportait 1000 lettres, réduites récemment à 214 lettres.

      Supprimer
  7. C'est normal qu'il y ait autant de diversité, la charge symbolique du mot est tellement forte. Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord avec toi ! Bonne soirée !

      Supprimer
  8. Comme un signe que l'amour sera toujours là.
    Je joins mes doigts en forme de coeur
    Et je te remercie pour tes billets tout simples et toujours pleins de sagesse.
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'amour est t-il toujours plein de sagesse ? Je me le demande, je te le demande ! :-)

      Supprimer
  9. Le Coeur de Maruo Renshi explose de vie et d'amour; quelle belle écriture, si suggestive, pleine de mouvement!
    Belle soirée An

    RépondreSupprimer
  10. J'ai l'impression que la calligraphie est un art qui permet d'ouvrir grand son coeur.

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Binh An,

    Ces écritures sont toujours très esthétiques. Le dernier , en 6, me fait penser à un oiseau en train de voler... Les papitations des ailes, les palpitations du coeur... battements au rythme variable...
    Très intéressant billet, comme toujours
    ;)

    RépondreSupprimer
  12. Il y a tant de façon d'avoir du cœur ...
    le cœur dans sa pluralité
    une ouverture sur nous même et les autres

    RépondreSupprimer
  13. Quelle puissance dans cette œuvre de Maruo Renshi. Le langage du cœur se renouvelle à l'infini, en voici la preuve dans les illustrations que tu as choisies, c'est magnifique ! Beau week end cher An, à bientôt. brigitte

    RépondreSupprimer
  14. Nous français n'avons qu'une écriture pour le mot cœur mais tant de sens différents. Chaque langage recèle ses propres trésors... :-)

    RépondreSupprimer