lundi 16 janvier 2017

A DEUX ON EST MOINS SEULS (pastel)

Nous rentrions d’une longue journée de dessin au pastel à la campagne. L’air était frais et la lumière particulièrement douce. Avant de tout ranger, je prenais un morceau de feuille Canson, et dessinais rapidement ces deux troncs d’arbre juste devant moi. L'arrière plan était laissé flou. 
Dessin rapide, sans prétention, j'étais plutôt content et serein. Et puis, l'apéro attendait !

C'est après, à la maison, que j'ai eu l'idée que ces deux arbres pouvaient être un couple. Isolé dans le vaste champ derrière. Ce titre a donné un sens au dessin. Notre société est organisée pour les couples, un être seul a du mal à trouver sa place...Cela dit, un couple peut aussi être solitaire et d'aucuns préfèrent la liberté d'être seul en payant le prix. Je crois que le titre appelle l'émotion du spectateur.
Amitié,
An


54 commentaires:

  1. Une belle lumière dans ton dessin, les couleurs des lichens sur ces troncs, ocre et céladon, sont parfaitement rendues, je remarque qu'un arbre est plus fort que l'autre... oui, effectivement, il peut représenter un couple et dans ce cas c'est un beau couple, des ressemblances, des complémentarités et des (petites ici mais plis haut il doit y en avoir d'autres) branches de créativités personnelles.
    Il me semble que dans notre société c'est celui qui souffre de sa solitude qui a du mal à trouver sa place, le solitaire, lui, a choisi celle qui lui convient.
    Belle journée An, à bientôt. brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, le pastel permet de beaucoup jouer avec la lumière!
      Tu as raison, je vais mettre le mot "seul" à la place du solitaire. Merci, Plumesdanges

      Supprimer
  2. J'aime beaucoup ton dessin, et le texte qui va avec.
    Merci pour ce joli clin d'oeil à la vie.
    En France nous disons quand même « il vaut mieux être seul que mal accompagné » !
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le gentil compliment!
      Tu as vu que je fais attention dans le clin d'oeil :-)
      Bonne soirée !

      Supprimer
  3. Oh, tellement beau, ta toile est vraiment magnifique, j'adore! Bise, bon lundi dans la joie et la tendresse!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est la lumière, Maria-Lina! Un peu trop non ? Il y a tellement de couleurs dans le pastel !

      Supprimer
  4. C'est pour moi la représentation d'un couple avec ses différences et ses ressemblances. L'écorces à retenue avec l'épaisseur des couleurs, toutes ces poussières et feuilles mortes qui font qu'une relation existe, parfois même sans que ceux qui la vivent s'en rendent compte. (Ce n'est pas clair mais c'est mon émotion, moi qui ai perdu l'arbre qui m'accompagnait) à la vue de ta peinture. Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelque fois, dans une vie, on s'arrête, et se pose des questions. C'est salutaire, crois-moi, pour imaginer un nouveau chemin !

      Supprimer
  5. Ajour à mon précédent commentaire. Il y a tellement de relief dans ton pastel, tant de matière que je l'ai pris pour une huile au couteau. CE n’est pas important ce qui compte c'est l'impression ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel compliment tu me fais là ! Merci !
      :-)

      Supprimer
  6. Comme l'arbre est un être vivant, deux arbres se sentiraient moins seuls...
    Bien pensé !
    Bonne soirée.
    Tahar

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. As-tu parlé avec un arbre ? J'ai vu une femme entourer tendrement un arbre pendant très longtemps, j'ai l'impression qu'elle veut s'imprégner de l'énergie vitale de l'arbre.

      Supprimer
  7. J'aime beaucoup ton dessin, vraiment, et la réflexion qui l'accompagne.

    Oui le couple est mis au centre de tout, qu'il s'unisse ou... se sépare :)

    Et en effet les gens seuls sont vus avec une méfiance qui fait rire parce qu'on nous parle tant d'accepter la différence mais celui ou celle qui fait le choix d'être seul est quand même bien tenu à distance! Une femme seule est vue comme une vieille bique dont personne ne veut ou n'a voulu, ou une femme légère, ou un danger pour les maris des autres. Un homme seul est vu comme un triste caractère qui ne sait pas faire la sérénade comme il faut, un insatiable chaud lapin, un serial killer avec des problèmes sexuels qui auraient fait Freud s'évanouir, un pédophile... Bref, la "normalité" n'est pas dans les options, ha haha!

    Mais on s'en fiche :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être as-tu un peu forcé le trait ? Non ?
      De nos jours, plus de la moitié des couples se séparent au bout de quelques années. Un couple pour la vie est devenu une image désuète.
      La femme, qui veut à tout prix être l'égal de l'homme, maintenant souffre, car même travail, même salaire, même responsabilité, elle a en plus la charge de faire les enfants. Elle peut donner la vie, ce que l'homme ne peut pas. Car cette fonction n'est pas honorée.
      Je pense qu'en couple ou seule, la vie de la femme, consciente de qualité d'une vie, est plus dure que celle de l'homme.
      Elle ne doit rien s'interdire, comme tu semble vouloir me dire !

      Supprimer
  8. quand deux solitudes se rencontrent, un jet de lumière inonde la naissance d'un couple !
    amitié .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très belle image, Marie-Claude ! C'est vrai que les deux arbres sont inondés de lumière. Mais c'est toi qui a créé la naissance du couple!
      Amitié,
      An

      Supprimer
  9. Qu'ils sont beaux ! Criants de vérité, émouvants d'humidité et de froidure, attendrissants parce que le plus fort se penche vers le plus petit - qui pourtant porte des branchages... donc si proches de nous aujourd'hui ! Bravo, Binh An. Le dessin est un art magnifique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aloysia, tes commentaires sont criants de toi ! Il n'y a que toi qui peux voir ce que tu dis !

      Supprimer
  10. tiens, je connais ton pastel ..que je n'ai pas oublié depuis...
    je l'adore !!!!
    Alix

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alix, Al ix ??? c'est dur sans aucune piste....:-)

      Supprimer
  11. C'est vrai que quand on voit une personne seule manger au restaurant, on a envie de la plaindre. Peut-être qu'elle souffre de cette solitude ou peut-être pas. En tous les cas, il s'agit de respecter la différence, ce que les gens font et pensent différemment de nous, c'est cela la richesse de notre société.

    J'aime beaucoup ce dessin, il n'a pas du tout l'air d'être fait à la hâte! A bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Dédé, comment vas tu ? Les gens en général respectent la différence. Cela dit, quelquefois, on leur taxe d'indifférence! Merci pour le dessin! A bientôt!

      Supprimer
  12. J'aime beaucoup tes arbres, couleurs et formes, et puis ces branchettes secondaires, merci.
    Je crois surtout qu'à deux on est plus forts. Un arbre seul est souvent victime du vent déchaîné, à deux on se protège.
    Bonne soirée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Colo, pour les arbres.
      Pour la vie, il faut s'adapter à la situation qu'on a, je crois. Tirer le meilleur parti. Plus facile à dire qu'à faire. L'expérience dans les deux situations peut aider. Bonne soirée à toi.

      Supprimer
    2. Oh, je me suis mal exprimée je crois. Quand je disais deux (qui pourraient être plus) je ne pensais pas à un couple, sinon en général, à un(e) ami(e), des voisin(e)s...bref, à une solidarité qui n'exclut aucunement d’être, par ailleurs, solitaire.
      Tirer le meilleur parti de chaque situation, parfaitement d’accord avec toi bien sûr!

      Supprimer
    3. On se comprends, je pense. Je parlais de 2 situations, ou l'on est seul ou l'on n'est pas seul. Chaque situation a ses avantages et inconvénients, et puis ça dépend des moments et des périodes de vie aussi...

      Supprimer
  13. Si beau....que les mots n'ont plus de place...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, bonsoir M. Je suis souvent passé te lire, toi et les comm.
      Bonne soirée à toi.

      Supprimer
  14. Comme vous dessinez bien !... Ces troncs d'arbre sont magnifiques, très lumineux en fait.
    A propos de la vie à deux ou de la vie en célibataire, je reconnais ne pas avoir encore d'opinion précise.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mais vous ne l'aurez jamais, cette opinion précise, car la vie est ainsi faite, chaque pas est un espoir et un doute...
      Bonne promenade au bord de la Seine et bonne journée, pourquoi donc se vouvoyer !

      Supprimer
  15. Beau pastel, la lumière y vibre !
    Deux arbres, un couple, voilà qui me rappelle les deux ormes de Monk's House que Virginia Woolf et son mari avaient baptisés Leonard et Virginia.

    RépondreSupprimer
  16. Merci Tania. Je réalise que l'idée du couple a suscité beaucoup de réflexions. Sujet de société par le temps qu'on vit.

    RépondreSupprimer
  17. Un duo bien vivant, inondé de lumière.Tes arbres sont très émouvants,à la fois forts et fragiles dans leur dénuement.Mais la lumière ici, sublime le vivant.
    Qui se penche vers qui ? Les deux, sans doute .
    Belle journée An,merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'un vers l'autre ! Oui, c'est ça ! J'ai bien réussi la lumière, hein?
      Porte toi bien, Balaline, protège toi bien quand tu sors, manteau, gants, chapeau, :-)

      Supprimer
  18. C'est un très joli pastel et j'aime ces belles couleurs et douce lumière. Merci pour ton texte et le titre bien trouvé.
    Belle fin de journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci et bienvenue, Denise : belle fin de journée pour moi !

      Supprimer
  19. C'est un très beau pastel et j'aime ces belles couleur et la douce lumière tout comme ton beau texte Binh An et un titre bien trouvé.
    Douce fin de journée.

    RépondreSupprimer
  20. J'Aime cette idée du couple avec ces deux arbres en vue , bien sur qu'à deux on devrait être moins seuls ... à cause d'une recherche idéale du couple , je suis seule , heureuse et malheureuse seule , et heureuse et malheureuse en couple , dilemme que je n'ai jamais pu résoudre , bonsoir Binh An , très joli dessin ...Betty

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Betty, l'expérience de vie aide à apprécier la situation qu'on a.
      Bonne soirée à toi !

      Supprimer
  21. J'aime beaucoup ton dessin, j'aime beaucoup l'idée des deux arbres... Etre un arbre pour l'autre, qui l'est aussi pour soi, c'est peut-être ça, former un couple...
    Quant à la solitude, c'est là qu'on apprend à être soi, à compter sur soi...
    L'un comme l'autre non rien de facile, c'est un long travail, celui d'une vie.
    Je te souhaite une soirée toute douce.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Etre un arbre pour l'autre"
      une devise, Baladine ?
      "l'autre" mais aussi "les autres"
      Bonne nuit,
      An

      Supprimer
  22. la solitude accompagnée est parfois terrible. belle illustration
    photodilettante

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, terrible est bien le mot. J'ai été témoin. C'était terrible !
      Merci de ta visite.

      Supprimer
  23. Passe t'elle

    par hasard ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, Dieu ne joue pas au dé, disait le savant.
      An

      Supprimer
  24. L'apéro n'attend pas !
    Je me demande ce que ça aurait donné si tu n'avais pas été pressé.
    C'est superbe. Et j'ai une petite faiblesse pour le pastel. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, Pastelle, Pastelle! Tu ne m'as pas répondu (photo). Tu ne réponds jamais ?

      Supprimer
  25. Ben si je t'ai répondu. Mail à 14 h 19. :)

    RépondreSupprimer
  26. Quelle belle peinture, Vạn An! J’aimerais suggérer comme nom : Les Deux Solitudes, fréquemment utilisé pour décrire les français et anglais vivant au Canada !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir, Holà, tu viens du Canada ? Si lointain! Enchanté!
      Je suis allé à Montréal deux fois, mais seulement pour le boulot.
      "Les deux solitudes" pour les anglais et français vivant au Canada ? J'imagine qu'il y a plein de choses à dire dans ta proposition !

      Supprimer
  27. Méouis, Van An, on est séparé par 6 fuseaux d'horaires. Français et anglais sont 'peuples fondateurs' du Canada, vivant ensemble, mais le temps n'a pas réussi à estomper leur différence .

    RépondreSupprimer
  28. J'ai lu et entendu sur le sujet, mais là tu le vis de l'intérieur...
    Merci de ta visite!

    RépondreSupprimer